Vous êtes ici ::: / / La main à la pâte

Antonin Malroux et Christian Vabret… L’écrivain partage avec le boulanger quelque chose de rare : leur nom est associé à celui d’une école. Le premier à l’école communale de Boisset, son village natal ; le second à l’école française de boulangerie-pâtisserie qu’il a fondée. Jeudi 18 octobre, les élèves de l’une sont allés rendre visite aux élèves de l’autre.

Semaine du goût

Les petits Boissétois, aidés des boulangers en formation ont confectionné pains et viennoiseries dans le cadre de la semaine du goût, sous l’œil attentif de MM. Malroux et Vabret. “De quoi susciter des vocations”. Car au-delà d’une formule un peu toute faite, il existe bel et bien des exemples concrets de bambins émerveillés devenus chefs d’entreprise. (à l’image de Guillaume Moissinac, boulanger aurillacois fraîchement installé, qui ne cache pas son intérêt pour la fabrication du pain depuis que, à l’âge de 4 ans, un certain Christian Vabret avait présenté son métier à l’école)…

Pain de paille

Alors qui sait ? Et peut-être les élèves de l’école Antonin-Malroux fabriqueront-ils un jour le “pain de paille”, inventé par le romancier et mis en recette par des professionnels avant d’être aujourd’hui commercialisé dans quelques boulangeries du Cantal. Une première approche s’est tenue dans les ateliers d’apprentissage de l’EFBPA où les classes élémentaires ont mis - pour de vrai ! - la main à la pâte.
Effort, mais aussi réconfort, autour d’une table bien garnie, étaient au menu de cette demi-journée gourmande.

Top