Les Actualités

Quoi de neuf à Boisset ?

Cérémonie du 11-Novembre

Comme partout dans le Cantal et en France, Boisset a célébré l’Armistice du 11-Novembre-1918.
Empreinte d’émotions, la cérémonie aux monuments aux morts s’est déroulée le 12 novembre 2017 en présence de la population boissétoise, l’association des anciens combattants, des élus et des enfants qui ont participé à travers, notamment, la lecture des textes.
La jeune championne d’accordéon, Audrey Bedoussac, a interprété la Marseillaise.
Un vin d’honneur était ensuite offert par la municipalité, avant que les anciens combattants et leurs conjointes se retrouvent pour le repas annuel à l’Auberge de Concasty.

TF1 à Boisset

TF1 a posé ses caméras samedi 4 novembre à Boisset. Un sujet pour le 13 heures de Jean-Pierre Pernaut : « l’Aubergiste du Cantal », s’appuyant sur l’expérience de la famille Colombel, venue il y a quelques années de Normandie pour reprendre le « Rendez-vous des Pêcheurs » à la Planche-du-Souq.
Pascal Colombel fait le tour de ses fournisseurs, au rang desquels l’épicerie Roucariès, le boulanger Philippe Romain, le charcutier de Parlan…
« Le soir, les habitants des villages voisins se retrouvent chez lui pour déguster ses savoureux plats », promet le reportage vidéo, à revoir —> ICI

Avis aux propriétaires

L’ACCA de Boisset informe les propriétaires non-chasseurs faisant apport de terrain chassable, qu’ils peuvent, en se réunissant par groupe de quatre, se voir attribuer gratuitement un chevreuil.

Le responsable du groupe en fait la demande au président Emmanuel Teil au 06 71 72 20 54 ou auprès de Robert Lafon au 06 80 61 03 31 avant le 1er décembre 2017. Toute demande faite après cette date ne pourra être recevable…

La délivrance du chevreuil se fera sans contrainte de date.

Belote des chasseurs

Vendredi 17 novembre, l’ACCA de Boisset organise un grand concours de belote ouvert à tous.
Inscription sur place, salle polyvalente, à partir de 20h30 : 14€ par équipe.
Parmi les nombreux lots qui seront offerts : jambons, rosettes, canards gras, gibier, filets garnis… Un lot pour chaque participant !
En fin de soirée, est prévue une soupe au fromage (3€).

Nouveau Bureau de l’Estancade

Cinquante années ou presque de bénévolat, et Jacques Dubrulle (68 ans) a souhaité passer la main… Depuis cinq ans, il était président de l’Estancade, le club de pétanque de Boisset. Mais avant de rejoindre le  Cantal, il avait auparavant occupé diverses responsabilités dans l’Oise : président de club, vice-président du comité national, trésorier de Picardie, etc.
Il laisse le club boissétois en bonne forme, fort d’une trésorerie saine, d’un programme d’animations varié (challenges et concours, méchouis et repas champêtres…) et d’un nombre de licenciés en progression : une soixantaine cette année. Lors de l’assemblée générale, qui s’est déroulée samedi 14 octobre, le président sortant a tenu à remercier très chaleureusement celles et ceux qui ont donné de leur temps pour faire vivre l’association et améliorer la structure, dont les récents travaux à “La Paillotte”, bâtiment communal mis à disposition.
Non pas une, mais deux co-présidentes vont lui succéder : Mélanie Estival et Bernadette Toulzac. Les autres membres du bureau ont également été désignés, certains nommés, d’autres reconduits. Il est désormais composé de Fabien Équille et Éric Estival, vice-présidents ; Yvan Gire, trésorier ; Olivier Toulzac, trésorier-adjoint ; Émilie Fabre, secrétaire ; Charlotte Vaubourgoin, secrétaire-adjointe.
En fin de réunion, le photographe boissétois Denis Clément a réalisé les photos d’identité de chacun des membres présents, photos désormais obligatoires sur les licences .

École de pétanque
La nouvelle équipe poursuivra sur les bases solides d’une des plus anciennes associations de Boisset, qui dispose désormais d’une école de pétanque labellisée - animée par Sébastien Roucariès rejoint par Marc Mazières - et qui vient de décrocher sa première étoile. Une reconnaissance obtenue grâce au niveau des formateurs, du nombre d’enfants inscrits, des équipements à disposition, des actions menées, etc.

L’Escaufeto a 40 ans

Qui ne connaît pas le groupe folklorique du sud Cantal L’Escaufeto ? Car la formation ne date pas d’ajourd’hui : elle célèbre cette année ses 40 ans !
Tous les anciens et actuels membres du groupe folklorique l’Escaufeto, créé en 1977 au Rouget, sont cordialement conviés à venir célébrer les 40 ans de l’association, lors d’une soirée anniversaire qui aura lieu le samedi 28 octobre à partir de 19 heures à la salle polyvalente de Boisset.

Inscription obligatoire avant le 20 octobre auprès de Claude Brasquies au 06 47 47 77 73.

Couture à Domicile

Nouveau ! Sandra Estival (de Bonnemayoux), couturière diplômée, vient de créer son entreprise « Aux Bobines de Sandra » : couture, retouche et créations à domicile. Pour avoir une idée de son savoir-faire, rendez-vous sur sa page Facebook.

Sandra se déplace chez vous pour prendre des mesures – rideaux, ourlets, projets…- et réalise les travaux sur place (ou dans son atelier).

Pour la joindre contacter le 06 44 96 05 67 ou par courrier électronique sandraestival@orange.fr

Sortie avant le quine

Le 20 septembre, le Club des Aînés de Boisset est sorti un peu du Cantal : il a organisé sa traditionnelle sortie automnale à Bort-les-Orgues, en Corrèze.
Le matin visite des tanneries du cuir, les machines de la centrale du barrage, avant un délicieux repas qui les attendait à Valcastel. L’aprés midi, visite du château de Val, sur les terres cantaliennes de Lanobre, avant des promenades en vedette sur la retenue d’eau…
« Une très agréable journée,nos participants sont revenus ravis de leur promenade », précise le président Georges Lacalmontie. « Maintenant nous préparons notre quine pour le dimanche 8 octobre a 14 heures à la salle polyvalente de Boisset, avec de nombreux lots de valeur, dont une télé écran plat, un VTT, etc »…

Permis de construire

L’Association Saint-Nicolas a son permis de construire pour démarrer les travaux du foyer de vie d’accueil de 40 personnes porteuses d’un handicap psychique.
Dans un premier temps, des travaux liés aux réseaux d’eau se sont avérés nécessaire pour une bonne implantation du bâtiment et pour assainir les parcelles (établissement, terrain de sport, aire de loisirs face au chalets, etc). Aussi, les pelles mécaniques sont entrées en action.
Au menu : déplacement du rivatèl ; buser ce qui étaient d’anciens fossés ; enterrer des gaines électriques ; mais aussi, création d’une nouvelle conduite d’égoûts (qui contournera le terrain de foot) ; anciens égoûts transformés en canalisation pluviale (et réfection de la totalité du réseau pluvial dans ce secteur) ; changement de tous les regards… Résultat, un terrain draîné, sans eaux stagnantes, et fin des refoulements à répétitions.

Info+ : Boisset compte 74km de réseaux humides et près de 1500 « petits et grands ouvrages » qui vont du château d’eau au regard le plus modeste.

La 15e du Sarrasin

La Fête du Sarrasin a célébré dimanche 1er octobre sa 15e édition : Oui, 15, comme le Cantal !
Pour l’occasion, l’association organisatrice avait mis les bouchées doubles pour séduire un large public et l’inviter à retrouver les gestes paysans d’autrefois : récolte à l’ancienne du sarrasin avec des bœufs, battage de ce « blé noir » à la perche, au fléau, au rascle ou avec la batteuse ancienne, fabrication de farine au moulin, de cidre, etc. Le tout autour d’un marché de pays de produits de terroir (charcuterie, fromage de chèvre et de vache, miel, vins…).
Ce fut aussi à midi l’occasion de partager une bonne potée auvergnate, de faire de bonnes affaires tout au long de la journée au vide-greniers, de profiter des animations avec l’accordéon club de la Châtaigneraie et la banda des Chamalots et surtout, de goûter à un des 3200 bourriols confectionnés sur place.

 

Top