Les Actualités

Quoi de neuf à Boisset ?

Léomédias à Boisset

Le cabinet comptable de Sébastien Bonhoure a choisi notre menuisier boissétois pour porter les couleurs du Cantal, à l’occasion d’un concours national (finale organisée prochainement à Paris). Une qualification qui récompense les performances technico-économiques de l’entreprise locale, spécialiste du bois, du pvc, des couvertures et des charpentes.
Une vidéo de 1’30” a été réalisé par Léo Pons des films Léomédias, afin que notre artisan lauréat présente son entreprise et les activités qui y ont trait. Il insiste notamment sur les notions de qualité, de conseil et de circuits courts, au service d’une clientèle de proximité.

Enquête publique

Conformément aux procédures administratives, une enquête publique relative au zonage de l’assainissement collectif sur la commune de Boisset s’ouvre.
Un registre sera ouvert du 23 septembre au 24 octobre inclus pour recueillir les éventuelles observations. En outre, le commissaire-enquêteur tiendra une permanence à la mairie, le 24 septembre de 9h30 à 12h00 et le 23 octobre de 14h00 à 16h30.
Avis d’enquête et arrêté relatif celle-ci peuvent être consultés en mairie, ou en ligne :
avis d’enquête
arrêté municipal

Rentrée tonique de l’ASGB

L’ASGB fait sa rentrée, avec une reprise des cours le 13 septembre. Ce premier rendez-vous est aussi l’occasion d’une journée “portes ouvertes” avec une initiation offerte. En outre, les non-licencié(e)s qui prendront un abonnement se verront offrir une réduction de 10 € sur l’abonnement à l’année. Les cours auront lieu les jeudis de 20 h 15 à 21 h 15 à la salle polyvalente de Boisset, autour de diverses activités selon ses goûts et ses capacités : Low impact aérobic (LIA), cardio-combo, renforcement musculaire, stretching,enchaînements dansés, pilates, etc.
Pour tous renseignements, joindre la présidente Betty Bex au 07 86 72 96 81

Apothéose de couleurs

D’après l’article de Daniel Lauret (La Montagne) sur la Rainbow Run, la course colorée du Cantal qui a réuni, pour la 3e année à Boisset samedi 18 août, près de 500 participants :
« En réalité un prétexte pour se farder de couleurs vives en famille ou entre amis (…) Au départ des cinq kilomètres de la course, seules les lunettes des participants à la Rainbow Run de Boisset affichent des couleurs vives.
Puis rapidement les t-shirts blancs, les corps et les visages se parent de tons jaunes, bleus, roses, orange ou verts flashy. Les coureurs, ou les marcheurs -chacun son rythme- se font asperger de pigments colorés à chaque kilomètre de course, soit par les bénévoles de la course, soit par un membre de la famille ou un ami.
L’apothéose du bariolage intervient après la course, derrière la salle polyvalente de Boisset, où, sur le son puissant d’une discothèque mobile, huit canons projettent leur contenu coloré, tels des geysers de couleurs, sur les participants réunis, dans un grand moment de joie collective ».
Merci et Bravo au Comité d’animation et ses partenaires publics et privés pour ce grand moment.
 

Foot et Aligot

Dans le cadre du Tournoi de Sixte « Challenge Lacalmontie », une grande journée du foot est organisée à Boisset, samedi 28 juillet. Matches à partir de 13 heures (30€ d’engagement par équipe).
Et à 20 heures : Grand Aligot Saucisse ouvert à tous (12€), sur réservation au 06 84 46 26 21
Une réalisation conjointe de l’Amicale sportive et du Comité d’animation de Boisset.
D’autre part… Voici la composition de la poule pour la saison 2018-2019 :

⚽️ 1ere DIVISION POULE C
Arpajon 3 – Boisset – Cère et Landes 2 – Chaussenac – Junhac/Montsalvy 2 – Loupiac – Parlan/Le Rouget 2 – Roannes-Saint-Mary – Saint-Mamet 2 – Siran – Vallée de L’Authre

Trois classes en septembre

Trois classes… et cinq enseignantes à la rentrée 2018 !

Pour la rentrée prochaine, l’école « Antonin-Malroux » s’est vue dotée d’une troisième classe. Lundi 3 septembre, les 53 élèves inscrits retrouveront Marie-Pierre Bac qui assure l’enseignement des maternelles (petites moyennes et grandes sections) du mardi au vendredi, Marilyne Venzac prenant le relais chaque lundi.
Émilie Péan, enseignante du cycle 2 (CP, CE1, CE2) prend le poste de direction jusqu’alors occupé par Agathe Paquet, nommée au Rouget. La directrice bénéficie de deux demi-journées de décharge par mois, assurées par Estelle Martello.
Mathilde Cousteix, qui fait également son entrée à l’école de Boisset, se voit confier le cycle 3 (CM1, CM2).
Les enseignantes seront épaulées par le personnel communal (Atsem, cantinière, Taps et garderie, etc.) ainsi que des assistantes de vie scolaires et au besoin du réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased).

Les assoc’s mettent le feu

La bonne douzaine d’associations que compte Boisset se sont réunies samedi 23 juin pour mieux se connaître.
Après des échanges entre membres des conseils d’administrations respectifs et un concours de pétanque avec des équipes composées de membres d’associations différentes, tous les bénévoles et/ou adhérents étaient conviés à un repas collaboratif, avant l’embrasement d’un grand feu de la Saint-Jean, ouvert à toute la population, au son de l’accordéon.
Une excellente soirée qu’il est d’ores et déjà prévu de pérennisée.

Les peintres font salon

Le Salon des peintres de Boisset ne ressemble pas à ce qui se pratique dans bien d’autres communes du Cantal où essentiellement des peintres locaux exposent. Ici, c’est “un concentré inédit au mètre linéaire d’œuvres de peintres professionnels et de renom”. Une fierté pour l’association Bogu’Art qui, non seulement a réussi à convaincre une première fois il y a dix ans, mais qui depuis se voit même dans l’obligation de refuser celles et ceux qui convoitent les cimaises boissétoises.
Cette année, une quinzaine d’entre eux, auxquels s’ajoutent deux sculpteurs et quelques peintres amateurs ont été sélectionnés : Michel Four, Régine Bertin-Bisson, Jean Lacalmontie, Michel Huisman, alias Valéry Lanou, Christian Mayne, Guy Sounillac, Werner Van Hoylandt, Jean-Luc Fau, Jean-Luc Fel, Valérie Gendre, Christian Héquet, Gérard Alvarez, Raymond Cazes, Patrick Laroche et… une découverte, celle du style « Rococo » porté par Yas.
À noter également la présence des œuvres de K.arma.X qui travaillent à deux et proposent des œuvres sculptées et peintes et le sculpteur lotois Louis 2 Verdal.
Ouvert du samedi 23 juin au dimanche 1er juillet, de 14 h à 19 h 7 jours/7 ainsi qu’en matinée de 10 h 30 à 12 h les samedi et dimanche. L’entrée est libre et gratuite, mais une tombola dotée par les artistes professionnels est organisée pour “faire vivre l’expo”. Le billet vendu 2,5 € permettra aux plus chanceux de repartir avec des ouvrages ou des dessins.

Une grue pour Saint-Nicolas

« Le dynamisme d’une commune se mesure au nombre de ses grues« . La formule chère au conseiller départemental Philippe Fabre s’applique aussi à Boisset !
Le foyer de vie Saint-Nicolas conforte notre village dans le cercle vertueux du développement. Publics, privés, associatifs… Les projets se multiplient à la veille de l’installation des Résidences Saint-Nicolas qui, en 2019, ouvriront à Boisset un établissement d’accompagnement psychiatrique de 40 places. La somme de ces investissements dépasse les 7 millions : l’équivalent de 22 ans de budget sans grever notre trésorerie ni recourir à la pression fiscale, puisqu’essentiellement portés par le secteur privé.
Pour accompagner cette réalisation médico-sociale, accordée par le Conseil départemental du Cantal et soutenue par la communauté de communes de Châtaigneraie. la commune de Boisset investit tout de même 860 000 €, profitant des soutiens de l’État et du Conseil régional.

Sandrine Cassan, élue maire

Réuni au complet pour la première fois depuis l’élection de Jean-Michel Lacalmontie, le conseil municipal a désigné son maire, vendredi 8 juin en soirée. Sandrine Cassan, jusqu’alors 4e adjointe, s’est portée candidate. Elle a été élue avec 13 voix sur 15 (deux abstentions). Avec la promesse de poursuivre sur la voie tracée par son prédécesseur, Joël Lacalmontie qui a laissé la commune orpheline, elle a insisté sur l’importance de faire briller Boisset en Châtaigneraie, dans tout le Cantal et même au-delà.

Après son élection à la tête du conseil, Sandrine Cassan a expliqué réduire à trois le nombre d’adjoints par souci d’économie. Elle a nommé : Renaud Saint-André, 1er adjoint en charge des affaires scolaires, du développement économique, de la communication et des relations extérieures qui représentera à ce titre Boisset au sein de la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne. Pierre Rouquier, 2e adjoint aura en charge le suivi des travaux, des relations avec les entreprises et la gestion des agents techniques communaux. Pierrot Fauriol, 3e adjoint, épaulera celui-ci dans le suivi des chantiers. Magali Maniol est conseillère déléguée et hérite à ce titre de la signature du maire lorsque celui-ci est empêché et Fabien Charmes conseiller délégué aux affaires scolaires.

De formation bancaire et aujourd’hui conseillère en placement et ingénierie patrimoniale, le nouveau maire de Boisset veillera directement à l’élaboration du budget communal. Membre du Rotary club de Saint-Flour et membre de l’association Sarrasin de Boisset, elle prend également en charge les relations avec les associations.

Top