Les Actualités

Quoi de neuf à Boisset ?

40 emplois créés à Boisset

C’est historique ! Jamais une structure n’aura généré autant d’emplois sur la commune de Boisset.
Dernière action forte du Conseil départemental du Cantal, qui se bat pour le social et l’emploi : la création de 5 foyers de vie sur tout le territoire, générant 200 emplois ; 40 emplois de proximité par établissement, dont un à Boisset !
Un formidable projet de territoire qui profitera à toutes les communes environnantes qui accepteront de rentrer dans une démarche dynamique et solidaire, en lien avec la population, les associations locales, l’encadrement et les futurs résidents handicapés psychiques adultes.
Ce projet du sud de la Châtaigneraie, dont les travaux démarreront en 2017 est parmi les plus aboutis. Il s’appuie sur la Fondation Saint-Nicolas qui dispose déjà de cinq établissements de ce type en Lozère et fait partager au Cantal son savoir-faire. Les premières esquisses de cet établissement sont affichées en mairie.
residence-saint-nicolas-mazard-de-montfaucon-en-velay

Le Polar de Boisset

Nouveau ! Et étonnant ! Un roman est en cours d’écriture, mais vous pourrez en lire le début avant que la fin ne soit écrite. Mais surtout, il se passe… en Auvergne, dans le Cantal… Mieux : il se déroule à Boisset ! Et si les décors ne seront pas inconnus pour qui est déjà passé par notre commune, les personnages aussi.
L’auteur Luc Guérant s’est en effet directement inspiré de Boissétois pour construire son polar. D’ailleurs, il s’en explique : ” Toute ressemblance avec des personnes ou des lieux existants ou ayant réellement existé est purement volontaire. Que ces lieux ou ces personnes m’excusent par avance de ce que je vais faire d’eux, car là par contre, c’est du domaine de l’imaginaire”…
Ici même, sur le site de Boisset, deux chapitres nouveaux seront en ligne chaque jeudi. Chapitre 1 et 2, parus dès le 1er décembre 2016. Mais on avance déjà très vite… Ne manquez pour rien au monde ce rendez-vous et parlez en autour de vous !

Les projets des Encantades

“Nous n’étions pas nombreux, mais motivés” : l’assemblée générale de l’association Les Encantades s’est tenue il y a quelques semaines.
Si le festival du conte n’est pas reconduit, d’autres projets émergent. Jérôme a mobilisé les troupes pour s’éloigner un peu du Cantal et aller conter à Latronquière le dimanche 8 janvier. Il est prévu aussi en 2017 des rando-contées à Pâques pour les enfants et de renouveler les ateliers. Si la trésorerie le permet, un atelier encadré par un(e) professionnel(le) sera reconduit, comme celui réalisé avec Monique Burg, “parce que cela apporte du contenu, du plaisir et de la rencontre, et c’est notre but”. Thérèse Canet est pressentie.
En, juillet il pourrait être organisé chez nos voisins de Roumégoux un moment conte/lecture sur le thème de la cuisine alliant balade en extérieur et plats à déguster…
Si ce type de développement culturel vous plait, vous pouvez soutenir cette petite association en adhérant (6€ individuel ou 10€ famille ou structure) : une bonne action avant Noël ! Contacter Luc au 04 71 62 36 69 ou 06 79 61 65 06

Boisset fait gagner le Cantal

La commune de Boisset, seule commune du Cantal, est lauréate des Trophées inter-régionaux Orquasi d’Occitanie. L’Observatoire régional de la qualité de service des infrastructures a récompensé neuf collectivités qui ont engagé des travaux d’infrastructures innovantes ou qui ont développé une politique dynamique et d’entretien du patrimoine des infrastructures. Joël Lacalmontie, maire, était jeudi 17 novembre à l’hôtel Palladia de Toulouse pour la cérémonie de la remise des prix, rythmée par des présentations dynamiques (voir le film) dans un pavillon accueillant plus de 300 personnes.

Le trophée qui lui a été remis par Jean Louis Chauzy, président du Conseil économique, social et environnemental régional d’Occitanie, en présence du préfet de région. Il était salué les opérations successives de redynamisation et d’aménagement allant du haut du bourg, à l’aire de loisirs et de camping, en passant par la mise à niveau de toutes les infrastructures communales.

Piscine, jeux pour les enfants, rénovation de la cour de l’école, création d’une aire de service pour camping-cars, réseaux d’eaux refaits, traverse du bourg rénovée, etc. « Autant d’actions qui visent à maintenir la qualité et augmenter l’attractivité du territoire », a relevé le jury composé d’experts dans le domaine des travaux publics et des collectivités.

 

Noël a fait son marché

Comme c’est devenu une tradition, l’Amicale des Parents d’élèves de l’école de Boisset (APE) a organisé un “Marché de Noël” sur la place de notre village cantalien, le dimanche 4 décembre.
Comme toujours de multiples créations originales, réalisées par les enfants ou les parents, ont donné quelques idées de cadeaux à quelques jours de Noël… Sur place aussi : artisanat local, produits de terroir, atelier créatif et maquillage… et vente de café, pâtisseries et vin chaud !
Avec également cette année, la vente de sapins norman, grâce au président de l’APE, David Bayle.

Les Gadjos ont tenu promesse

On a guiché à Boisset ce samedi 26 novembre à la salle polyvalente. Ambiance à mi-chemin entre la guinguette et le bar-pub, avec les excellents Gadjo swing et leus rythmes manouches endiablés.
Même le saxophoniste de jazz Alain Megy les a rejoints  sur scène pour faire un  « bœuf », moment improvisé, délectable, tiré des « jam-sessions » américaines.
Parallèlement le public a pu s’offrir une assiette de charcuterie locale, une part de tarte et naturellement déguster le breuvage nouveau, du Gaillac, une bonne bière d’Auvergne ou des boissons sans alcool.
Soirée réussie et pari gagné pour Bogu’Art qui organisait ce moment convivial.

Contes et soupe

L’association des Encantades, dont le siège social est à Pradeyrols, a organisé samedi 12 novembre une soirée qui fait suite à l’atelier contes mis en place tout au long de l’année.
Dès 17h30 à la salle polyvalente, des histoires pour jeune public, puis pour adultes à 19 heures. Spectacle entrecoupé de quelques chansons, dont celles de Bobby Lapointe !
Une soupe – aux orties ou au potiron – et un verre de vin ont conclu la soirée à l’entrée libre et gratuite qui pourrait préfigurer un rendez-vous “contes et soupe” qui pourrait se pérenniser.

Audrey est championne !

Félicitations à Audrey Bedoussac de Pradeyrols (11 ans) qui vient – encore ! – d’obtenir un premier prix d’accordéon, instrument qu’elle pratique depuis 4 ans désormais. Elle défendait à cette occasion, à la fois les couleurs de la commune de Boisset, de l’accordéon club de Châtaigneraie auquel elle participe, et du département du Cantal tout entier, puisqu’il s’agit d’un prix international.
Après les épreuves qualificatives régionales, organisées le 3 avril à Réquista (12), l’Union Musicale des Professeurs Européens (UMPE) avaient donné rendez-vous aux finalistes le 31 octobre à Parthenay. Dans sa catégorie sur huit candidats, en jouant “Le temps d’une Java”, la jeune Boissétoise a fini première aux points (97 %) et a décroché de surcroît le ruban d’honneur du jury.
Le 13 novembre, elle jouera la Marseillaise lors de la cérémonie organisée au Monument aux morts.

La Brocante 2017 se profile

Samedi 5 novembre, le Bureau de Tourisme, association qui organise chaque année la Grande Foire à la Brocante et aux Antiquités de Boisset, a tenu son assemblée générale sous la présidence de Jean-Pierre Cassan et en présence de tous les présidents de l’ensemble des associations boissétoises. Avec près de 3000 entrées payantes (sur 4000, car gratuité pour les enfants) et servie par une météo clémente, l’édition 2016 fut particulièrement bonne.
L’exposition de véhicules anciens, venus de Sarlat, a été spécialement appréciée et pour 2017, ces collectionneurs ont promis de revenir avec d’autres vieilles voitures, encouragés par l’accueil reçu dans notre village de Châtaigneraie.
Le Bureau de Tourisme a aussi organisé cet été une virée dans le nord-Cantal avec une journée au Buron de la Croix-Blanche. Là encore l’initiative unanimement saluée devrait être reconduite.

Happy Halloween !

Étrange affaire en vérité !

Chaque fois que Toussaint approche, la commune de Boisset voit se réveiller des fantômes, des sorcières, des cavaliers avec ou sans tête, et autres zombies.

Halloween sévit ! Effrayés par ces créatures terrifiantes, les habitants de Boisset se plient à la tradition qui veut qu’en échange de quelques friandises, ces monstres s’évanouissent dans la nature, aussi promptement qu’ils sont apparus…

Halloween

Top