Les Actualités

Quoi de neuf à Boisset ?

Voeux du Maire

Boissétoises, Boissétois,
Je voulais à l’aube de cette nouvelle année , vous adresser à tous mes vœux de bonheur et de santé ! Que chacun soit en pleine forme pour une année qui sera assurément gravée dans le marbre ! 

2017 verra en effet 7 millions d’euros investis à Boisset, soit environ 22 ans de budget d’investissement (!),  et je m’empresse d’ajouter : sans gréver notre budget. Il s’agit en effet pour l’essentiel d’investissements privés. 

La projet de Résidence Saint-Nicolas, porteur de solidarité, d’emplois et d’avenir pour notre commune, sera réalisé pour 6 millions financés par l’association qui gèrera l’établissement. Parallèlement, l’office de l’habitat du Cantal Logisens, s’engage sur la construction de deux nouveaux logements en lieu et place de l’ancien atelier Chamard, la SA Polygone est également intéressée par la réfection de maisons anciennes déjà acquises par la municipalité. À tout cela s’ajoutent de nombreux projets individuels de construction…

Aujourd’hui, preuve est faite de l’attractivité de notre commune où l’on vient investir. À ce titre, 2017 s’avère une année charnière vers un avenir toujours plus serein auquel l’accueil que savent réserver aux nouveaux arrivants les Boissétoises, les Boissétois, les associations locales, n’est évidement pas étranger. Soyez-en vivement remerciés.
2017 sera votre année : 2017 sera l’année de Boisset.


Joël Lacalmontie


 

Les Colis du CCAS

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Boisset a procédé à la distribution des colis de Noël à toutes les personnes de la commune de plus de 75 ans.
Naturellement, les Boissétoises et Boissétois qui résident en maison de retraite –
notamment à Maurs ou au Rouget – n’ont évidement pas été oubliés.
Les membres du CCAS, le maire Joël Lacalmontie, et même un peu de jeunesse sont passés leur souhaiter de joyeuses fêtes avec les colis gourmands, comme ici en compagnie de Roger Raynal.

Le Téléthon, encore plus fort

Les diverses opérations conduites sur la commune ont permis de récolter 835 €, soit 50 € de plus que l’année dernière.
Le dimanche 4 décembre, la recette du repas dansant du Club des aînés, le lâcher de ballons sur la place du village, la tombola et les urnes diposées à la salle des fêtes et sur le Marché de Noël de l’APE (Amicale des parents d’élèves) étaient entièrement dédiés à la recherche contre les maladies rares, via l’Association françaises contre les myopathies (AFM).
Boisset, comme le Cantal tout entier, est généreux, comme en témoigne le ratio don/habitants.

 

40 emplois créés à Boisset

C’est historique ! Jamais une structure n’aura généré autant d’emplois sur la commune de Boisset.
Dernière action forte du Conseil départemental du Cantal, qui se bat pour le social et l’emploi : la création de 5 foyers de vie sur tout le territoire, générant 200 emplois ; 40 emplois de proximité par établissement, dont un à Boisset !
Un formidable projet de territoire qui profitera à toutes les communes environnantes qui accepteront de rentrer dans une démarche dynamique et solidaire, en lien avec la population, les associations locales, l’encadrement et les futurs résidents handicapés psychiques adultes.
Ce projet du sud de la Châtaigneraie, dont les travaux démarreront en 2017 est parmi les plus aboutis. Il s’appuie sur la Fondation Saint-Nicolas qui dispose déjà de cinq établissements de ce type en Lozère et fait partager au Cantal son savoir-faire. Les premières esquisses de cet établissement sont affichées en mairie.
residence-saint-nicolas-mazard-de-montfaucon-en-velay

Le Polar de Boisset

Nouveau ! Et étonnant ! Un roman est en cours d’écriture, mais vous pourrez en lire le début avant que la fin ne soit écrite. Mais surtout, il se passe… en Auvergne, dans le Cantal… Mieux : il se déroule à Boisset ! Et si les décors ne seront pas inconnus pour qui est déjà passé par notre commune, les personnages aussi.
L’auteur Luc Guérant s’est en effet directement inspiré de Boissétois pour construire son polar. D’ailleurs, il s’en explique : ” Toute ressemblance avec des personnes ou des lieux existants ou ayant réellement existé est purement volontaire. Que ces lieux ou ces personnes m’excusent par avance de ce que je vais faire d’eux, car là par contre, c’est du domaine de l’imaginaire”…
Ici même, sur le site de Boisset, deux chapitres nouveaux seront en ligne chaque jeudi. Chapitre 1 et 2, parus dès le 1er décembre 2016. Mais on avance déjà très vite… Ne manquez pour rien au monde ce rendez-vous et parlez en autour de vous !

Les projets des Encantades

“Nous n’étions pas nombreux, mais motivés” : l’assemblée générale de l’association Les Encantades s’est tenue il y a quelques semaines.
Si le festival du conte n’est pas reconduit, d’autres projets émergent. Jérôme a mobilisé les troupes pour s’éloigner un peu du Cantal et aller conter à Latronquière le dimanche 8 janvier. Il est prévu aussi en 2017 des rando-contées à Pâques pour les enfants et de renouveler les ateliers. Si la trésorerie le permet, un atelier encadré par un(e) professionnel(le) sera reconduit, comme celui réalisé avec Monique Burg, “parce que cela apporte du contenu, du plaisir et de la rencontre, et c’est notre but”. Thérèse Canet est pressentie.
En, juillet il pourrait être organisé chez nos voisins de Roumégoux un moment conte/lecture sur le thème de la cuisine alliant balade en extérieur et plats à déguster…
Si ce type de développement culturel vous plait, vous pouvez soutenir cette petite association en adhérant (6€ individuel ou 10€ famille ou structure) : une bonne action avant Noël ! Contacter Luc au 04 71 62 36 69 ou 06 79 61 65 06

Boisset fait gagner le Cantal

La commune de Boisset, seule commune du Cantal, est lauréate des Trophées inter-régionaux Orquasi d’Occitanie. L’Observatoire régional de la qualité de service des infrastructures a récompensé neuf collectivités qui ont engagé des travaux d’infrastructures innovantes ou qui ont développé une politique dynamique et d’entretien du patrimoine des infrastructures. Joël Lacalmontie, maire, était jeudi 17 novembre à l’hôtel Palladia de Toulouse pour la cérémonie de la remise des prix, rythmée par des présentations dynamiques (voir le film) dans un pavillon accueillant plus de 300 personnes.

Le trophée qui lui a été remis par Jean Louis Chauzy, président du Conseil économique, social et environnemental régional d’Occitanie, en présence du préfet de région. Il était salué les opérations successives de redynamisation et d’aménagement allant du haut du bourg, à l’aire de loisirs et de camping, en passant par la mise à niveau de toutes les infrastructures communales.

Piscine, jeux pour les enfants, rénovation de la cour de l’école, création d’une aire de service pour camping-cars, réseaux d’eaux refaits, traverse du bourg rénovée, etc. « Autant d’actions qui visent à maintenir la qualité et augmenter l’attractivité du territoire », a relevé le jury composé d’experts dans le domaine des travaux publics et des collectivités.

 

Noël a fait son marché

Comme c’est devenu une tradition, l’Amicale des Parents d’élèves de l’école de Boisset (APE) a organisé un “Marché de Noël” sur la place de notre village cantalien, le dimanche 4 décembre.
Comme toujours de multiples créations originales, réalisées par les enfants ou les parents, ont donné quelques idées de cadeaux à quelques jours de Noël… Sur place aussi : artisanat local, produits de terroir, atelier créatif et maquillage… et vente de café, pâtisseries et vin chaud !
Avec également cette année, la vente de sapins norman, grâce au président de l’APE, David Bayle.

Les Gadjos ont tenu promesse

On a guiché à Boisset ce samedi 26 novembre à la salle polyvalente. Ambiance à mi-chemin entre la guinguette et le bar-pub, avec les excellents Gadjo swing et leus rythmes manouches endiablés.
Même le saxophoniste de jazz Alain Megy les a rejoints  sur scène pour faire un  « bœuf », moment improvisé, délectable, tiré des « jam-sessions » américaines.
Parallèlement le public a pu s’offrir une assiette de charcuterie locale, une part de tarte et naturellement déguster le breuvage nouveau, du Gaillac, une bonne bière d’Auvergne ou des boissons sans alcool.
Soirée réussie et pari gagné pour Bogu’Art qui organisait ce moment convivial.

Top