Vous êtes ici ::: / / Sandrine Cassan, élue maire

Réuni au complet pour la première fois depuis l’élection de Jean-Michel Lacalmontie, le conseil municipal a désigné son maire, vendredi 8 juin en soirée. Sandrine Cassan, jusqu’alors 4e adjointe, s’est portée candidate. Elle a été élue avec 13 voix sur 15 (deux abstentions). Avec la promesse de poursuivre sur la voie tracée par son prédécesseur, Joël Lacalmontie qui a laissé la commune orpheline, elle a insisté sur l’importance de faire briller Boisset en Châtaigneraie, dans tout le Cantal et même au-delà.

Après son élection à la tête du conseil, Sandrine Cassan a expliqué réduire à trois le nombre d’adjoints par souci d’économie. Elle a nommé : Renaud Saint-André, 1er adjoint en charge des affaires scolaires, du développement économique, de la communication et des relations extérieures qui représentera à ce titre Boisset au sein de la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne. Pierre Rouquier, 2e adjoint aura en charge le suivi des travaux, des relations avec les entreprises et la gestion des agents techniques communaux. Pierrot Fauriol, 3e adjoint, épaulera celui-ci dans le suivi des chantiers. Magali Maniol est conseillère déléguée et hérite à ce titre de la signature du maire lorsque celui-ci est empêché et Fabien Charmes conseiller délégué aux affaires scolaires.

De formation bancaire et aujourd’hui conseillère en placement et ingénierie patrimoniale, le nouveau maire de Boisset veillera directement à l’élaboration du budget communal. Membre du Rotary club de Saint-Flour et membre de l’association Sarrasin de Boisset, elle prend également en charge les relations avec les associations.

Top