Les Actualités

Quoi de neuf à Boisset ?

Record de la Rainbow 4.0

L’unique parcours coloré du Cantal (5 km autour du bourg de Boisset) fait toujours de nombreux adeptes. Une nouvelle fois, la jauge de 500 participants était atteinte samedi 17 août. Le comité d’animation avait prévu une nouveauté très appréciée : un échauffement avec un professeur de Zumba ! Puis Ink Girl 2019 (autrement dit, la plus belle femme tatouée de France…) a donné le départ. Chacun est parti à son rythme, mais tout le monde est revenu couvert de poudre colorée, avant une explosion de couleurs avec canons et des danses jusqu’au petit matin, avec la Maquina.

Apprendre à nager

L’ambiance familiale de la piscine de Boisset plait. C’est certainement ce qui explique son succès, y compris auprès des habitants du sud-Cantal : Saint-Mamet, Cayrols, Roannes, Sansac-de-Marmiesse, Puycapel… “Et même d’Aurillac”, témoigne Pascale Delloue, aux côtés de Thomas Fau qui a assuré l’accueil de la piscine en juillet et d’Amaury Brayat qui lui succède en août.
Pascale Delloue est maître-nageur sauveteur (MNS), en charge de la surveillance de l’équipement municipal cet été. “En vacances, on a naturellement envie de plus de liberté. D’où parfois des comportements à risques. Mais ici, les parents sont bienveillants avec leurs enfants. Il reste toujours des adolescents à recadrer un peu, comme partout”, sourit la professionnelle venue de Bayonne. Le regard exercé depuis 1984, date d’obtention de son premier diplôme, son œil vigilant traîne sur les deux bassins. Ouverte tous les après-midi (sauf le jeudi, jour de repos), la piscine de Boisset permet l’apprentissage de la nage tous les matins.

Accompagnement
“C’est ma partie préférée”, confie Pascale Delloue qui a formé en juillet essentiellement des filles (à partir de 5 ans) à un premier apprentissage. Il s’agissait pour Rose, Manon, Jeanne ou Léane de s’habituer au milieu aquatique avant de leur apprendre à nager, au fil d’exercices ludiques dans un petit bassin chauffé entre 27 et 29°C.
Curieusement, dans le grand bassin – dans une eau entre 26 et 27°C – les cours de perfectionnement ont plutôt intéressé un groupe de garçons, âgés de 8 à 10 ans… “On est davantage sur du travail de respiration, du retravail de jambes, du crawl”, explique le maître nageur qui n’hésite pas à se mettre à l’eau pour accompagner ses élèves. Elle reçoit en retour de sa bienveillance les louanges des familles, satisfaites par l’efficacité de ses prestations. Cours en matinée entre 10 heures et midi. Renseignements au 06 82 76 20 02. Forfait de 125 € les 12 séances d’une demi-heure (ou tarifées à la séance).

Rappel : Chaque année, la piscine de Boisset est ouverte en juillet et août tous les jours sauf le jeudi, de 14h30 à 19h30. Le droit d’entrée est fixé à 2 € par adulte et 1 € pour les moins de 16 ans et les accompagnateurs (gratuit pour les moins de 4 ans).

Tableau gagné !

“C’ est la première fois que je gagne !”, s’exclame Marie-Claude Rigal. Mais cette fois, elle est l’unique lauréate d’un tirage au sort qui permet aux visiteurs de la Foire à la Brocante de Boisset de repartir avec un lot très envié : l’œuvre originale qui sert de modèle à l’affiche que de nombreux collectionneurs s’arrachent.  Cette habitante d’Ally, dans le nord-Cantal, avait statistiquement une chance sur… 1 500 environ.

1 chance sur 1 500
“Lors de notre évènement, début avril, nous avons enregistré 3 000 entrées payantes ; un visiteur sur deux a rempli son ticket et l’a déposé dans l’urne”, commente Jean-Pierre Cassan, président du Bureau de tourisme de Boisset, organisateur de la manifestation. C’est chez un partenaire de l’évènement que la remise de prix a eu lieu et c’est l’artiste peintre en personne qui a remis cette toile aux dimensions généreuses à la gagnante de l’année (voir description du tableau ci-dessous).

Dans son salon et sur la tête les jours de pluie
Les membres du Bureau de tourisme, venus nombreux féliciter Marie-Claude Rigal, lui ont aussi remis une affiche dédicacée et le parapluie fabriqué par l’entreprise Piganiol d’Aurillac et qui reprend les motifs que le tableau offert.  Nul doute qu’elle reviendra le 5 avril 2020 à Boisset pour chiner, “se laisser tenter par un coup de cœur”, comme elle le confie elle-même, et peut-être… de nouveau tenter sa chance.

un 2e Point pour le Tri

Une nouvelle plate-forme équipée de colonnes de tri - verre, papiers, emballages - est opérationnelle à Boisset, route de la Gare au lieu-dit “La Riviéra”. Les travaux ont été effectués par la municipalité et les containers fournis par la com com de Châtaigneraie cantalienne.

Il s’ajoute au premier point de collecte au-dessus du camping municipal qui reste en service. La volonté étant à la fois de rendre plus accessible le service, mais aussi d’inciter à davantage trier les ordures ménagères, afin de limiter le volumes des déchets ultimes.

Fête de la Saint-Jean

La Cuvée 2019 de la fête de la Saint Jean cuvée 2019 aura lieu samedi 22 Juin. C’est une nouvelle fois le collectif constitué des associations locales qui l’organise ! Première mise en place à partir de 14 h… Les activités démarreront à 14 h 30. 

Bogu’art amènera un groupe au 11e salon des peintres.
L’Estancade animera un tournoi de pétanque et/ou des jeux.
Le Bureau du Tourisme invitera à une Marche autour de Boisset.
Des contes proposés par les Encantades ponctueront cette marche qui se terminera par la visite à l’exposition du Salon des peintres.
L’Amicale des Parents d’Elèves, occupera les enfants avec des jeux.
Quant à l’Escaufeto, il interviendra à partir de 19 heures, le temps de l’apéritif.

Les commerçants participent activement avec le pain offert par la boulangerie Romain, le fromage par André Vigier, les fruits par l’épicerie Roucariès… La municipalité offrira l’apéritif. 

La soirée récréative sera ouverte à tous (apporter un plat à partager) avec une conclusion par un Grand Feu de Saint-Jean autour duquel chacun pourra danser.

La buvette sera assurée par le restaurant de « La Planche ».

En cas de mauvais temps, des chapiteaux accueilleront le public. En attendant… Faites passer les infos !

De retour de Sardaigne

Les Aînés de Boisset et de Saint-Santin-de-Maurs sont revenus enchantés de leur séjour en Sardaigne et des nombreuses découvertes qu’ils ont fait sur place, dès le premier jour : embarquement a bord du ferry-boat de Toulon pour rejoindre Porto-Torres. Le groupe a visité les jours suivants Algero et la grotte de Neptune, les forteresses de Malaspina… Sur place, les dégustation de produits régionaux et repas campagnard avec les bergers se sont succédés. Le retour vers la France s’est effectué avec un jour de retard en raison d’une météo très chaotique.
Pas de quoi ternir le moral des voyageurs, revenus tous émerveillés de cette belle île… fiers d’avoir porté loin les couleurs du Cantal.

Deux Médaillés

À l’occasion de la commémoration du 8-Mai, l’association des Anciens-combattants de Boisset a remis deux diplômes d’honneur de porte-drapeau, assortis de deux médailles, en reconnaissance des services accomplis durant plus de vingt ans par Albert Rigaldie et Raymond Descargues.
En présence du maire, Sandrine Cassan, et son conseil municipal, des responsables communaux et cantonaux de la Fnaca, de la conseillère départementale Dominique Beaudrey et de la population locale.
Un vin d’honneur, offert par la municipalité, a conclu la manifestation.

Bientôt sur les planches

Danse à l’école : le projet continue et se finalise !
Les 1er et 2 avril, le danseur chorégraphe Juan Manuel Vicente est revenu à l’école pour aider à finaliser la chorégraphie des élèves de l’école Antonin-Malroux de Boisset.
Les enfants avaient pu déjà vaincre leur trac lors d’une rencontre inter-classe danse à Saint-Mamet mi-mars, pour montrer une petite partie de leur travail.
Maintenant, ils sont dans la dernière ligne droite avant leur avant-première lors du spectacle de l’école qui aura lieu le samedi 25 mai à 10h30 à la salle des fêtes communale, puis la représentation finale le 27 mai au théâtre d’Aurillac durant le Festival d’Expression enfantine (réservé au public scolaire).

Probante brocante

La stratégie du Bureau de tourisme a fonctionné. Avec la complicité de la commune et de la com com de Châtaigneraie, la surface couverte avait plus que doublé. De quoi convaincre les plus indécis (tant du côté exposant que chez les chineurs) de venir ce dimanche 7 avril à la Foire à la brocante et aux antiquités de Boisset.
À la recherche de beaux meubles, de bibelots, d’objets insolites ou rares… ce sont plus de 3 000 visiteurs qui sont passés sur plus de 100 stands tenus par des professionnels. La manifestation boissétoise s’est également fait des véhicules anciens une spécialité, avec notamment une collection Citroën, des vieilles motos et quelques perles plus récentes, comme la R12 Gordini et la très contemporaine nouvelle berlinette Renault Alpine.
« La convivialité fait la différence », estime le Bureau de Tourisme de Boisset, association organisatrice de la Brocante, en tenant à remercier chacun pour sa participation : visiteurs, exposants, partenaires et naturellement l’ensemble des bénévoles qui a travaillé d’arrache-pied, « sans regarder le ciel » !
Et grand bien lui a pris, puisque la météo fut clémente cette année.

La suite ? Ce sera vers la mi-juin, lors de la remise de l’œuvre originale signée Christian Héquet et qui a servi de modèle à la très belle affiche, au gagnant tiré au sort parmi les tickets d’entrée. Un autre moment convivial qui devrait se tenir en présence des partenaires… à l’occasion de la réouverture du bar au Bourg de Boisset !

Des Ailes pour Sébastien

Toute la commune de Boisset peut être fière de son menuisier : si Sébastien Bonhoure s’est senti pousser des ailes, c’est qu’elles lui ont été offertes, récompensant la saine gestion de son entreprise.
Remis officiellement lundi 18 mars à Aurillac, le prix « Les Ailes du Cantal » créé par l’OMGA, organisme mixte de gestion agréé du Cantal, sur proposition de l’expert-comptable, Catherine Delpuech du cabinet Innoliance.

Circuits courts

Un film de présentation réalisé par Léo Pons rappelle que le menuisier charpentier a fondé sa propre entreprise en 1998, s’imposant comme le spécialiste de la rénovation complète de la maison : escalier, fenêtres, charpente, couverture, menuiseries bois, PVC ou alu. Sébastien Bonhoure réalise aussi à la demande des meubles sur mesures (essences locales), des cuisines, des cloisons en plaques de plâtre, etc. Le tout au profit des particuliers et de quelques collectivités, dans un rayon dépassant rarement les 10 km autour de son atelier boissétois.

Top