Les Actualités

Quoi de neuf à Boisset ?

Le Cantal à Boisset

Connaissez-vous les Greeters ? Un réseau de 25 bénévoles passionnés, prêts à faire découvrir aux touristes, comme aux Cantaliens, un coin du département auquel ils sont particulièrement attachés et livrer des informations relatives à l’histoire ou au patrimoine, hors des sentiers battus*. Boisset a le sien : André Forestier.
C’est à lui que l’on doit l’idée de réunir tout le département du Cantal à Boisset, à l’occasion de l’assemblée générale des Greeters du Cantal. Le local de l’étape -spécialiste de l’histoire locale, parlant couramment l’occitan et guide des petits sentiers randonnées autour de Boisset- a donc accueilli ses pairs, mercredi 23 octobre, à la salle polyvalente.
Il est revenu à Pascal Combelle de Cantal destination (bras armé du Conseil départemental en matière de tourisme) de dresser le bilan de l’activité.

1 500 personnes guidées
Pour connaître la liste des Greeters du Cantal et les prestations bénévoles proposées aux familles ou petits groupes, le site Internet est la principale porte d’entrée. Du 1er septembre 2018 au 1er septembre 2019, ce sont 1 161 page vues, avec des internautes qui ne se contentent pas d’y passer quelques secondes, mais restent plusieurs minutes pour prendre connaissance des prestations et relever les coordonnées. Après la récente fusion des services de Cantal destination avec ceux du Puy-de-Dôme vers l’entité commune “Auvergne destination volcans”, un nouveau site est en préparation (actuellement en travaux). Sur le terrain, cela s’est traduit concrètement par 1 500 personnes accueillies de la Châtaigneraie au pays de Mauriac, du pays Gentiane à la Planèze sanfloraine…
Quant aux perspectives d’avenir proposées par les Greeters venus des quatre coins du département, c’est à deux voix qu’elles étaient commentées : l’animateur Pascal Combelle, référent historique, a fait savoir qu’il faisait valoir ses droits à la retraite en début d’année prochaine et passe la main à Élisabeth Albiol. Il a notamment été retenue l’idée de créer différents supports de communication (set de tables, tee-shirts, etc.) pour mieux se faire connaître et être facilement identifié… Une proposition récurrente proposée par André Forestier, notre Greeter boissétois.

* Complémentaires des prestations proposées par des structures privées, les Greeters n’entrent pas en concurrence avec celles-ci.

Moules frites de l’APE

L’Amicale des Parents d’Élèves de Boisset (APE) organise une soirée moules/frites le samedi 2 novembre à la salle des fêtes de Boisset. Moules/frites/dessert pour 15 euros par personne et 10 euros pour les moins de 10 ans.
Les réservation sont prises jusqu’au 27 octobre au 06 07 45 98 52 ou auprès de l’épicerie Roucariès à Boisset.
Les bénéfices de cette soirée conviviale serviront des projets pédagogiques (voyages, etc) au profit des élèves de l’École Antonin-Malroux.
N’hésitez pas à la faire savoir autour de vous !

Pont de Bouzaï fermé

La modernisation et l’extension du réseau des eaux usées, vers la prochaine station d’épuration de Boisset, nécessite la fermeture des RD 51 et 961, à hauteur du Pont de Bouzaï.
Par arrêté départemental (Conseil départemental du Cantal co-signé par la commune), la route entre le Bourg et Bonnemayoux sera fermée à la circulation durant les vacances de Toussaint, du 21 octobre au 31 octobre. L’ensemble du trafic sera dévié dans les deux sens de circulation, via Vitrac et Saint-Mamet-la-Salvetat.

Le Sarrasin célébré

Bien plus que pour une simple célébration du sarrasin (autrement appelé blé noir), Boisset sert de cadre en octobre, à un week-end festif. Cette année, tout démarrait par une pièce de théâtre servie par les Feuilletés et qui a ravi un public familial, dès le samedi soir.
Dimanche 6 octobre, double ambiance dès le matin : tripoux servis à la salle polyvalente, à l’heure où une quarantaine de marcheurs s’élançaient pour la “première marche rose” au profit de la Ligue contre le Cancer…
André Forestier, le “greeter” boissétois leur a servi de guide. Puis s’est ouvert la fête proprement dite, avec son marché de producteurs et quelques artisans d’art qui ont procédé à des démonstrations (poterie, tourneur sur bois, aiguiseur de couteaux, etc.).
En démonstration aussi, la récolte du sarrasin, le battage à l’ancienne et la fabrication de bourriols (recette traditionnelle du Cantal). Une nouvelle fois, ce sont plusieurs milliers de galettes qui ont été confectionnées sur place, au son de la Piatouno, groupe folklorique de Murat.

Sarrasin cru 2019

Le « blé noir », auquel notre petit village de Châtaigneraie cantalienne rend hommage chaque premier dimanche d’octobre, connaît un regain d’intérêt, après des décennies d’oubli. Jadis cultivé dans toutes les fermes, il revient dans une alimentation bio et sans gluten, mais aussi chez celles et ceux qui veulent renouer avec une cuisine de tradition, notamment autour des célèbres bourriols… Et comme le sarrasin cultivé au pays se célèbre dans une ambiance festive, le programme des animations de la Fête du Sarrasin de Boisset, dimanche 6 octobre, s’avère plus riche et varié que jamais.

Déjà la veille, samedi 5 octobre, la troupe la Feuilletée de Saint-Mamet, proposera à la salle des fêtes de Boisset une soirée théâtre avec une succession de saynètes.  L’entrée sera libre et la participation au chapeau (buvette sur place).

Puis dès le dimanche matin, rendez-vous dès 7 heures pour l’installation du vide-greniers d’une part (emplacement gratuit, sans réservation) et pour le départ de la première marche rose, d’autre part (voir en encadré).   Journée animée La culture, le battage et la transformation restent évidement au cœur de la fête avec tout au long de la journée des démonstrations sur du matériel ancien - grâce à la complicité des Paysans d’autrefois et les boeufs de Pierrot Parra - et la vente de milliers de bourriols préparés en public par les “dames de Boisset”, du pain au sarrasin, de la farine… mais aussi du cidre et du vinaigre de cidre.

Tout cela s’ajoute aux produits exposés lors d’un marché de producteurs (pommes, miel, fromages, charcuterie, petits pois et lentilles…), tandis que des artisans d’art seront en démonstration (rémouleur, potière, tourneur sur bois, couturière…) et que les auteurs Steve Humphrey, Manuel Rispal et Serge Mazières dédicaceront leurs ouvrages. Enfin, la potée de midi, préparée par l’Auberge occitane régalera, une nouvelle fois, des centaines de convives…

Nos Aînés en Lozère

Le Club des aînés a convié ses adhérents à une sortie en Lozère le samedi 21 septembre. Le matin, visite du château de la Baume, avant un déjeuner gourmand (cuisse de grenouilles à Saint-Just…). L’apres midi visite guidée du musée de métallurgie a Saint-Chely-d’Apcher (photo) et retour vers notre village de Boisset !

Gym en Pause

L’Association Sportive de Gymnastique Volontaire (ASGB) n’est pas en mesure d’assurer de cours de gym cette année… Le club de Boisset n’a pas trouvé de professeur… Le Bureau associatif promet que les cours reprendront en septembre 2020 et espère à cette occasion des licencié(e)s encore plus nombreux (ses) pour des séances de gymnastique douce, adaptée à tous les âges, chaque jeudi soir salle polyvalente.

Renseignements auprès de la présidente, Betty Bex 07 86 72 96 81

Emploi à Boisset

Si vous avez entre 18 et 26 ans, que le secteur de l’éducation vous intéresse, faites votre service civique à l’école Antonin-Malroux de Boisset. 

L’équipe enseignante vous accueillera avec grand plaisir. Vous pouvez la contacter tous les jours de 8h à 17h ( le mercredi de 8h à 12h) au 04 71 62 22 76, ou venir les rencontrer directement, sur place.

Record de la Rainbow 4.0

L’unique parcours coloré du Cantal (5 km autour du bourg de Boisset) fait toujours de nombreux adeptes. Une nouvelle fois, la jauge de 500 participants était atteinte samedi 17 août. Le comité d’animation avait prévu une nouveauté très appréciée : un échauffement avec un professeur de Zumba ! Puis Ink Girl 2019 (autrement dit, la plus belle femme tatouée de France…) a donné le départ. Chacun est parti à son rythme, mais tout le monde est revenu couvert de poudre colorée, avant une explosion de couleurs avec canons et des danses jusqu’au petit matin, avec la Maquina.

Apprendre à nager

L’ambiance familiale de la piscine de Boisset plait. C’est certainement ce qui explique son succès, y compris auprès des habitants du sud-Cantal : Saint-Mamet, Cayrols, Roannes, Sansac-de-Marmiesse, Puycapel… “Et même d’Aurillac”, témoigne Pascale Delloue, aux côtés de Thomas Fau qui a assuré l’accueil de la piscine en juillet et d’Amaury Brayat qui lui succède en août.
Pascale Delloue est maître-nageur sauveteur (MNS), en charge de la surveillance de l’équipement municipal cet été. “En vacances, on a naturellement envie de plus de liberté. D’où parfois des comportements à risques. Mais ici, les parents sont bienveillants avec leurs enfants. Il reste toujours des adolescents à recadrer un peu, comme partout”, sourit la professionnelle venue de Bayonne. Le regard exercé depuis 1984, date d’obtention de son premier diplôme, son œil vigilant traîne sur les deux bassins. Ouverte tous les après-midi (sauf le jeudi, jour de repos), la piscine de Boisset permet l’apprentissage de la nage tous les matins.

Accompagnement
“C’est ma partie préférée”, confie Pascale Delloue qui a formé en juillet essentiellement des filles (à partir de 5 ans) à un premier apprentissage. Il s’agissait pour Rose, Manon, Jeanne ou Léane de s’habituer au milieu aquatique avant de leur apprendre à nager, au fil d’exercices ludiques dans un petit bassin chauffé entre 27 et 29°C.
Curieusement, dans le grand bassin – dans une eau entre 26 et 27°C – les cours de perfectionnement ont plutôt intéressé un groupe de garçons, âgés de 8 à 10 ans… “On est davantage sur du travail de respiration, du retravail de jambes, du crawl”, explique le maître nageur qui n’hésite pas à se mettre à l’eau pour accompagner ses élèves. Elle reçoit en retour de sa bienveillance les louanges des familles, satisfaites par l’efficacité de ses prestations. Cours en matinée entre 10 heures et midi. Renseignements au 06 82 76 20 02. Forfait de 125 € les 12 séances d’une demi-heure (ou tarifées à la séance).

Rappel : Chaque année, la piscine de Boisset est ouverte en juillet et août tous les jours sauf le jeudi, de 14h30 à 19h30. Le droit d’entrée est fixé à 2 € par adulte et 1 € pour les moins de 16 ans et les accompagnateurs (gratuit pour les moins de 4 ans).

Top